user_mobilelogo
kust
Une biodiversité étonnante et brillante. Grâce au paysage, aux routes de migration des oiseaux et au microclimat doux, une grande variété de flore et de faune s'est développée sur terre, sur mer et dans les airs, souvent au niveau régional. L'ajonc et le genêt prospèrent dans tous les coins de la lande.
L'hortensia, moins sauvage, est également connu comme le symbole de la Bretagne .hortensias

Le "Jacinthe des bois", merveilleux en printemps, ici a cote de Rigole de Hilvern

IMG 1044

La flore spéciale est capable de conquérir le granit, où l'eau de pulvérisation chasse. Le lichen, les armerias, l'éperon à fleurs roses et le chou sauvage à fleurs jaunes colorent les parois des falaises.
gele bloemen

La mouette tridactyle, avec ses ailes noires, la grande mouette à dos noir, l'inévitable mouette argentée, l'imposant fou de Bassan et le cormoran huppé se posent sur les falaises. Les guillemots, les macareux et les petits pingouins sont plus rares et peuvent principalement être observés sur l'île de Sept-îles. La faune ailée affectionne aussi beaucoup le cap de Fréhel et de Sizun.


Nulle part en France, vous ne voyez autant d'oiseaux et de sanctuaires d'oiseaux qu'en Bretagne. À l'intérieur des terres, sur la côte et surtout sur les îlots des Sept-Îles. Ici, les oiseaux peuvent vivre sans être dérangés. Le long de la côte vivent des mouettes, des guillemots, des cormorans huppés, des fous de Bassan (le plus gros oiseau marin de la côte bretonne) et le macareux. Dans l'intérieur et les marais, entre autres, l'oie, la petite aigrette, le tadorne et parfois vous pouvez trouver la spatule.

Et vue le 12 Mai 2020 au Cap frehel les pinguins  sont la 

IMG 3203

vogel iets
papegaaiduiker